La pompe à chaleur air-air réversible chauffe l’hiver et rafraîchit l’été

La pompe à chaleur air-air pour le chauffage et la climatisation

Solution de chauffage et de climatisation, la pompe à chaleur air-air ne résume pas seulement à un système de chauffage pour l’hiver, elle produit également du froid pour l’été. Pour cela, il suffit d’investir dans un produit réversible, un modèle 2-en-1 très prisé dans le sud de la France, où la climatisation s’érige en véritable besoin dans les habitations.

Le split mural d’une pompe à air-air réversible

S’il existe plusieurs formes de pompes à chaleur (PAC) air-air réversible, la plus connue s’appuie sur un split mural – un module installé au mur. En mono-split, le système s’appuie sur un module intérieur pour un module extérieur, tandis qu’en multi-split, plusieurs unités intérieures (jusqu’à 8 pièces) reposent sur une seule unité extérieure. Indépendants les uns des autres, ils peuvent délivrer la température adéquate, conforme aux vœux des occupants. Entièrement automatique, la PAC air-air réversible est gérée par une télécommande qui permet d’enregistrer les informations relatives aux différentes pièces.

A lire aussi : Quelle méthode pour décaper sa porte en bois ?

Attention, si le split est traditionnellement installé au plafond, il faut surtout s’interroger sur les usages ou le confort à privilégier. En effet, cette position en hauteur favorise le mode « climatisation » de la PAC air-air réversible dans la mesure où l’air chaud monte. Par contre, l’installation d’un ventilo-convecteur (ou split) en position basse est requise pour chauffer plus efficacement une pièce. Si vous contrariez ces préceptes, vous risquez d’altérer votre sensation de confort dans la pièce, avec une forte disparité de la température entre le haut et le bas, nécessitant une consommation énergétique plus importante pour compenser…

Une source d’économies été comme hiver

Grâce à son fonctionnement positif en énergie, solution de chauffage et de climatisation est un système de chauffage économique. Sur la base d’un COP (Coefficient de Performance) de 2, cela signifie que l’appareil peut produire 2 kWh pour seulement 1 kWh utilisé : autrement dit, dans cet exemple, la PAC air-air produit 50 % d’énergie gratuitement – ce qui ne manque pas de s’observer sur la facture énergétique du logement. 

Dans le meme genre : Projet immobilier : Comment trouver un bon professionnel pour ses travaux ?

Dans le même esprit, une PAC air-air réversible, capable de basculer son climatiseur en mode « économique » pendant vos vacances est également source de précieuses économies. Généralement, cette fonction est aussi valable en mode chauffage.

Doux pour l’environnement, ce système bénéficie également de plusieurs soutiens financiers – que ce soit à l’échelle de l’État français ou des collectivités territoriales et locales. Par exemple, cela peut se traduire par : 

Certificats d’Économie d’Énergie – CEE : une aide financière octroyée en fonction des revenus du ménage (tranche bleue, jaune, violette ou rose)

« Habiter Mieux Sérénité » de l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) : une prime versée si les travaux permettent de diminuer de 35 % sa consommation d’énergie. Le montant dépend des ressources du ménage

Eco-Prêt à taux Zéro : un prêt sans intérêt pouvant aller jusqu’à 15 000 €. 

Attention, cette liste d’aides financières pour soutenir l’installation d’une pompe à chaleur air-air n’est pas exhaustive : il s’agit aussi de se renseigner auprès de votre région, département ou mairie. Dans tous les cas, il faut bien tester son éligibilité au dispositif et vérifier qu’il puisse éventuellement être cumulé avec d’autres aides…